Agnès Kloniecki PsyKloThérapie
Psychothérapie et Psychanalyse à Marseille

Thérapie adolescent à Marseille

Thérapie adolescent

L'adolescence, c'est l'espace entre l'enfance et la réalité.

C'est une période compliquée où l'adolescent est confronté à une crise plus ou moins sévère, mais utile.

Ce dernier subit des changements physiques et psychiques souvent difficiles à accepter. De plus, il se retrouve partagé entre l'envie d'être totalement autonome et la crainte de se séparer, entre l'envie d'aller de l'avant et celle de revenir à la petite enfance. 

C'est toute la complexité de ce passage ambivalent, régressif et oppositionnel que l'adolescent doit affronter pour devenir adulte et trouver son identité. 

Le décalage qui s'installe entre l'adolescent et ses parents peut compliquer les relations, donner lieu à des tensions, les liens peuvent se dégrader. Des difficultés à maintenir des relations sociales peuvent apparaître. 

Des signes qui doivent alerter et qui doivent amener à consulter :

  • Un mal-être, de l'anxiété
  • Des difficultés ou des échecs scolaires 
  • Des changements de comportement en société (violences verbales, avertissements et exclusions scolaire, refus catégorique de l'autorité)
  • De l'inhibition, un repli sur soi
  • Des troubles alimentaires
  • Des conduites à risque (consommation de stupéfiants, d'alcool, violences physiques envers les autres comme envers lui même: scarifications, brûlures)

Dans tous les cas, le maintien du dialogue reste fondamental tout comme la prise en charge par un professionnel.

Durant les séances, j'accompagne votre enfant à sa propre connaissance, à identifier son mal-être, à renforcer son estime, gérer ses émotions, retrouver de l'inspiration. Voici quelques exemples de pistes de travail mais beaucoup d'autres sont exploitables et selon l'âge du patient, j'associe diverses formes de thérapies qui s'adaptent à la singularité de votre enfant. 

Je peux vous proposer de vous inscrire dans le processus de suivi en organisant des séances de médiation familiale, lorsque j'estime que cela peut être favorable à l'avancée de la thérapie. L'adhésion de tous les membres de la famille est souhaitée et vivement conseillée afin de rendre le travail efficace. 

Il est important de souligner qu'aucune thérapie ne peut se substituer à un traitement ou à un avis médical.

" Il n'y a pas à guérir la crise d'adolescence, ni à la raccourcir, mais plutôt à l'accompagner et, si on savait comment, à l'exploiter pour que le sujet en tire ce qu'il peut de mieux " Octave Mannoni

Envisager une thérapie dédiée à l'adolescent

L'adolescence, c'est l'espace entre l'enfance et la réalité.

C'est une période compliquée où l'adolescent est confronté à une crise plus ou moins sévère, mais utile.

Ce dernier subit des changements physiques et psychiques souvent difficiles à accepter. De plus, il se retrouve partagé entre l'envie d'être totalement autonome et la crainte de se séparer, entre l'envie d'aller de l'avant et celle de revenir à la petite enfance. 

C'est toute la complexité de ce passage ambivalent, régressif et oppositionnel que l'adolescent doit affronter pour devenir adulte et trouver son identité. 

Le décalage qui s'installe entre l'adolescent et ses parents peut compliquer les relations, donner lieu à des tensions, les liens peuvent se dégrader. Des difficultés à maintenir des relations sociales peuvent apparaître. 

Des signes qui doivent alerter et qui doivent amener à consulter :

  • Un mal-être, de l'anxiété
  • Des difficultés ou des échecs scolaires 
  • Des changements de comportement en société (violences verbales, avertissements et exclusions scolaire, refus catégorique de l'autorité)
  • De l'inhibition, un repli sur soi
  • Des troubles alimentaires
  • Des conduites à risque (consommation de stupéfiants, d'alcool, violences physiques envers les autres comme envers lui même: scarifications, brûlures)

Dans tous les cas, le maintien du dialogue reste fondamental tout comme la prise en charge par un professionnel.

Durant les séances, j'accompagne votre enfant à sa propre connaissance, à identifier son mal-être, à renforcer son estime, gérer ses émotions, retrouver de l'inspiration. Voici quelques exemples de pistes de travail mais beaucoup d'autres sont exploitables et selon l'âge du patient, j'associe diverses formes de thérapies qui s'adaptent à la singularité de votre enfant. 

Je peux vous proposer de vous inscrire dans le processus de suivi en organisant des séances de médiation familiale, lorsque j'estime que cela peut être favorable à l'avancée de la thérapie. L'adhésion de tous les membres de la famille est souhaitée et vivement conseillée afin de rendre le travail efficace. 

Il est important de souligner qu'aucune thérapie ne peut se substituer à un traitement ou à un avis médical.

" Il n'y a pas à guérir la crise d'adolescence, ni à la raccourcir, mais plutôt à l'accompagner et, si on savait comment, à l'exploiter pour que le sujet en tire ce qu'il peut de mieux " Octave Mannoni

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.