Agnès Kloniecki PsyKloThérapie
Psychothérapie et Psychanalyse à Marseille

" S'il est donc vrai que c'est par la relation à l'autre que l'être-homme devient malade, c'est aussi par la relation à l'autre qu'il peut trouver la voie de sa guérison"

- L . BINSWANGER -

L'ensemble des thérapies

Thérapie enfant

La thérapie avec les enfants diffère de celle des adolescents et des adultes. Elle demande une adaptation particulière de la part du thérapeute face à l'enfant. 

Il est parfois compliqué pour les parents de décider du moment de consulter. 

Votre enfant éprouve des difficultés à s'adapter à son environnement :

  • Difficultés relationnelles, familiales, scolaires.

Votre enfant adopte
un comportement inhabituel qui s'installe :

  • Anxiété, colère, refus de l'autorité, violence, inhibition, pleurs inhabituels
  • Cauchemars et terreurs nocturnes, énurésie
  • Troubles de l'alimentation ...

Votre enfant fait face
à un évènement douloureux ou traumatisant :

  • Divorce, séparation, deuil,
  • Troubles du langage, troubles de l'apprentissage
  • Abus, traumatisme, harcèlement.

Il est alors temps de vous référer à un spécialiste.

Généralement, l'enfant n'est pas celui qui sollicite une consultation. Il n'est d'ailleurs souvent pas capable d'expliquer clairement son problème, sa souffrance, comme pourrait le faire un adulte.

Lors de la séance, votre présence est nécessaire pour en premier lieu faire connaissance, puis pour me renseigner sur votre enfant, enfin pour contribuer au bon déroulement de la thérapie. Cet espace que nous allons créer autour de lui va permettre de le rassurer. Selon son âge, vous participez aux séances. Accompagner votre enfant, c'est une manière de lui offrir du temps.  

Contrairement à l'adolescent et à l'adulte, l'enfant s'exprime de manières différentes. 

Avant d'utiliser principalement l'expression orale et verbale, il se sert tout d'abord du jeu, d'expressions graphiques, de son corps, comme mode d'apprentissage, puis comme moyen d'interaction avec son entourage. 

La thérapie par le jeu associant donc, le dessin, le modelage, le jeu de rôle, le jeu de construction, l'expression corporelle donnent la possibilité à l'enfant de se raconter, de mieux appréhender sa séance et d'y participer activement. Elle permet au thérapeute d'observer et de cerner la situation, car l'enfant met en scène ses conflits à travers le jeu. 

L'usage de ces diverses formes d'expression offre à l'enfant la possibilité de se réapproprier son histoire, en la mettant en scène de manière répétitive, et cela jusqu'à ce qu'il puisse poser ses propres mots dessus, expliquer les situations vécues et exprimer les sentiments qui s'associent à ces situations. 

Les outils psychocorporels comme la gestion du stress, la relaxation, la sophrologie, peuvent également être bénéfiques sur certaines problématiques infantiles. 

Il m'arrive quelquefois de vous proposer de diriger votre enfant vers d'autres spécialistes (pédiatre, orthophoniste, psychomotricien, pédopsychiatre) dans le but de poser un diagnostic adapté. 

Je me réfère alors à un maillage professionnel qui répond à l'approche la plus appropriée à votre enfant. 

Il est important de souligner qu'aucune thérapie ne peut se substituer à un traitement ou à un avis médical.

Thérapie adolescent

L'adolescence, c'est l'espace entre l'enfance et la réalité.

C'est une période compliquée où l'adolescent est confronté à une crise plus ou moins sévère, mais utile.

Ce dernier subit des changements physiques et psychiques souvent difficiles à accepter. De plus, il se retrouve partagé entre l'envie d'être totalement autonome et la crainte de se séparer, entre l'envie d'aller de l'avant et celle de revenir à la petite enfance. 

C'est toute la complexité de ce passage ambivalent, régressif et oppositionnel que l'adolescent doit affronter pour devenir adulte et trouver son identité. 

Le décalage qui s'installe entre l'adolescent et ses parents peut compliquer les relations, donner lieu à des tensions, les liens peuvent se dégrader. Des difficultés à maintenir des relations sociales peuvent apparaître. 

Des signes qui doivent alerter et qui doivent amener à consulter :

  • Un mal-être, de l'anxiété
  • Des difficultés ou des échecs scolaires 
  • Des changements de comportement en société (violences verbales, avertissements et exclusions scolaire, refus catégorique de l'autorité)
  • De l'inhibition, un repli sur soi
  • Des troubles alimentaires
  • Des conduites à risque (consommation de stupéfiants, d'alcool, violences physiques envers les autres comme envers lui même: scarifications, brûlures)

Dans tous les cas, le maintien du dialogue reste fondamental tout comme la prise en charge par un professionnel.

Durant les séances, j'accompagne votre enfant à sa propre connaissance, à identifier son mal-être, à renforcer son estime, gérer ses émotions, retrouver de l'inspiration. Voici quelques exemples de pistes de travail mais beaucoup d'autres sont exploitables et selon l'âge du patient, j'associe diverses formes de thérapies qui s'adaptent à la singularité de votre enfant. 

Je peux vous proposer de vous inscrire dans le processus de suivi en organisant des séances de médiation familiale, lorsque j'estime que cela peut être favorable à l'avancée de la thérapie. L'adhésion de tous les membres de la famille est souhaitée et vivement conseillée afin de rendre le travail efficace. 

Il est important de souligner qu'aucune thérapie ne peut se substituer à un traitement ou à un avis médical.

" Il n'y a pas à guérir la crise d'adolescence, ni à la raccourcir, mais plutôt à l'accompagner et, si on savait comment, à l'exploiter pour que le sujet en tire ce qu'il peut de mieux " Octave Mannoni

Thérapie individuelle

Prendre la décision de commencer une thérapie demande du courage et quels que soient les motifs de consultation, le soutien d'une personne neutre et expérimentée qui vous apporte une écoute de qualité est déjà le début d'une prise de conscience et d'un changement. 

Vous pouvez prendre rendez-vous au cabinet pour :

  • Stress, angoisse (gestion du stress et des émotions)
  • Manque de confiance et d'estime en soi
  • Répétition d'un schéma de vie (schéma répétitif)
  • Traumatisme
  • Mal-être, état déprimé 
  • Deuil, séparations douloureuses
  • Problèmes conjugaux et sentimentaux, divorce, dépendance affective, violences conjugales
  • Troubles du comportement alimentaire
  • Addictions (substances, situations, objets)
  • Difficultés relationnelles
  • Troubles du sommeil 

Cette liste est non exhaustive et de nombreux facteurs peuvent être le fait déclenchant d'une prise de rendez-vous.

Au cours d'une vie, nombreux sont les problèmes psychologiques qui entravent nos parcours. Ils sont répandus, souvent occultés, sous-estimés, cependant ils sont bien présents. 

Aucune problématique n'est plus légitime qu'une autre, ne perdez jamais de vue que demander de l'aide n'est ni honteux, ni réservé aux faibles. 

Au-delà des maux, des raisons plus introspectives peuvent vous poussez à consulter, comme celles de ressentir le besoin d'évoluer personnellement, de progresser, d'apprendre à se connaître. 

Dans tous les cas, lorsque vous vous sentez prêt cela justifie une consultation. 

Il est important de souligner qu'aucune thérapie ne peut se substituer à un traitement ou à un avis médical.

Thérapie de couple

Le couple à plus ou moins longue échéance s'expose à des discordes. Lorsque la décision d'entamer une thérapie est prise, généralement, l'union est déjà mise à mal, la communication coupée et la situation vérouillée. Chacun reste campé sur ses positions et pense avoir raison. De surcroît, le couple se retrouve souvent dans une répétition inconsciente de schémas familiaux, qui peut fortement conditionner leur relation. 

Plus la consultation auprès d'un thérapeute est précoce, plus le couple se donne de chances de rétablir la communication et l'entente. 

De nombreuses raisons peuvent motiver un couple à consulter :

  • De la lassitude
  • De la jalousie
  • Des désaccords au sujet de l'éducation des enfants
  • De l'indifférence
  • De l'infidélité
  • Des problèmes familiaux
  • Des difficultés sexuelles.

En revanche, il est fortement déconseillé de suivre une thérapie de couple lorsque l'un des deux partenaires subit des violences conjugales. La victime, comme la personne violente, ont tous deux besoin de recevoir un suivi individuel. 

Le principe de la thérapie de couple n'a pas pour unique objectif d'éviter la séparation, mais de rétablir le dialogue pour que chacun puisse entendre l'autre, et cela, dans un espace neutre et sans jugement. D'ailleurs, certaines personnes ayant engagé une procédure de divorce choisissent de se tourner vers un professionnel, afin de pouvoir continuer à communiquer dans l'intérêt des enfants.

Lors de la séance, vous pourrez vous exprimer sur des sujets que vous n'osez pas aborder habituellement avec votre partenaire. Ce principe ayant pour but de désamorcer des situations conflictuelles. 

La participation ainsi que l'investissement des deux partenaires sont indispensables. 

C'est dans ce cadre bienveillant que je vous accompagne afin d'identifier l'origine de vos problèmes, puis, de vous aider à mettre en place des solutions, de relancer le dialogue, et de reconstruire une dynamique de couple dans le respect de chacun.

Il est important de souligner qu'aucune thérapie ne peut se substituer à un traitement ou à un avis médical.

Guidance parentale et médiation familiale

La guidance parentale comme la médiation familiale sont des accompagnements que je mets à disposition des parents, lorsque ceux-ci éprouvent des difficultés dans leur rôle éducatif. Ils permettent de rétablir le contact lors de conflits, de désamorcer les tensions qui se déclenchent au sein d'une famille, pour que chaque membre qui la compose retrouve sa place et son espace.

Devenir parent peut être tout aussi magique qu'impressionnant. Passer d'un couple à une famille demande une période d'adaptation. Il n'existe pas de mode d'emploi pour être un "parent parfait" et d'ailleurs bien heureusement ! Nos failles, nos imperfections, nos qualités nous rendent uniques et cette éducation que nous transmettons permet à nos enfants de grandir et de se structurer à leur tour. C'est dans ce cercle familial que l'enfant prend ses repères, apprend à se sociabiliser et fonde sa personnalité. Pour se construire et devenir autonome, votre enfant a besoin d'amour, d'attention et de communication. 

Lorsque l'enfant paraît, les difficultés, les doutes, les questionnements surgissent.

Nous savons tous très bien, à quel point un enfant peut générer chez ses parents un sentiment irrationnel de bonheur et d'amour, comme paradoxalement provoquer chez eux un profond état d'incompréhension voir d'épuisement. Ces periodes sensibles sont susceptibles de remettre en cause le fonctionnement de toute la famille et de sa structure.

Je vous accompagne afin de recréer un lien familial, de restaurer le dialogue et d'apaiser les situations conflictuelles au sein de votre famille. Cet accompagnement comprend également la période périnatale, pour toutes problématiques liées à la maternité et à la paternité. 

J'ai reçu lors de mon premier cursus un solide enseignement autour de l'enfant et de sa famille. Spécialiste de l'enfance, de son développement et de son environnement, je mets donc à profit toute mon expérience et mes connaissances dans ce domaine.

Il est important de souligner qu'aucune thérapie ne peut se substituer à un traitement ou à un avis médical.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.